Article dans L’Observateur de l’Avesnois

Sorry, this entry is only available in French.

L’Observateur de l’Avesnois – 15 Feb 2019 – Sophie Rabot

La maison du bocage prend un nouveau départ

SAINS- DU- NORD La maire, Christine Basquin, a de nombreux projets pour la Maison du bocage. Le don exceptionnel d’oeuvres de Raymond Debiève va vraiment lui donner un nouvel élan

Christine Basquin a de nombreux projets pour la Maison du Bocage.

Depuis la décision de l’Ecomusée de Fourmies de modifier ses statuts, beaucoup de questions se posaient sur l’avenir de la Maison du bocage. Eh bien, la Maison du bocage n’est pas morte. «  Nous avons bien l’intention de la faire vivre et la restructurer sur le thème fondateur : bocage, jardin et biodiversité  » , assure la maire, Christine Basquin. Et ce qui va marquer ce nouveau départ de la Maison du bocage, c’est ce don exceptionnel qu’elle vient de recevoir. Le frère de Raymond Debiève, artiste avesnois, dont les oeuvres ont été vendues par tout dans le monde, a décidé de léguer une centaine d’oeuvres à la commune. Un cadeau inestimable, qui va for t logiquement trouver sa place au coeur de la Maison du bocage, à l’étage de la grange. Sur ses toiles, on reconnaît son attachement pour sa région, l’Avesnois, avec les granges, les paysages, les portraits de famille, les animaux de ferme, les Gilles … Bernard Henneuse, frère de l’ar tiste, explique : «  depuis son décès, je n’avais qu’une idée en tête, lui consacrer un lieu dans l’Avesnois. Je connaissais cette maison, où il a déjà exposé d’ailleurs. J’aime beaucoup les lieux avec le verger, .. ça colle tout à fait avec l’art de vivre de Raymond. Pour moi, c’est tout à fait cohérent et rapidement cela m’a paru une évidence de donner ses oeuvres à la commune pour qu’elles soient exposées ici. Et lorsque j’en ai parlé au maire, elle s’est montrée tellement enthousiaste. J’ai vraiment été accueilli les bras ouverts  » . Les oeuvres sont arrivées ce mardi à la Maison du bocage et ce n’est pas sans émotion, par tagée avec Bernard Henneuse, que la maire les a réceptionnées. Dans le cadre de la reconversion de la maison, le ser vice embellissement et cadre de vie va s’y installer. «  C’est tout à fait cohérent  » puisque son responsable, Stéphane Bur venique, s’y est beaucoup investi. Désormais, la Maison du bocage sera entièrement reliée à la ville. «  Nous allons d’ailleurs embaucher une personne en CDD, qui sera à la fois le second de Stéphane et pourra travailler aussi bien à l’entretien qu’à l’animation de la ville  » , précise la maire. Dès cette année, des expositions seront proposées en par tenariat avec les PNRA, ainsi qu’en relation avec les jardins botaniques. En juin, le public pourra découvrir une exposition de papillons vivants.